Bibliographie

 

Livres
___________________

L’homme est partout, Poèmes de Guy cloutier et de Lionel Ray, œuvres de Julius Baltaza4, livre d’artiste, 6 exemplaires, Le livre pauvre, Paris, 2016.

Les chiens fous pleurent la nuit (extraits) livre d’artiste, Paris, Julius Baltazar, 2016.

la nuit, poèmes, avec des oeuvres d’Alexa Daerr, Montréal, Le Noroît, 2015.

Un lent soulèvement, poèmes, avec 6 dessins de Pierre Pardon, Montréal, Le Noroît, 2012.

Ces bois qui pleurent, récit. Photographies de Joanne Tremblay, Montréal, le Noroît, 2010.

Pouvoir assassin, Rivières (France), éd. Rivières. Tirage limité à 12 exemplaires, oeuvres originales de Patrice Pouperon, 2009.

L’illumination du tragique, poèmes choisis, choix et présentation par Denise Desautels, Montréal, Édition du Noroît , coll. Ovale, 2008.

Plus sombre le cygne, Rivières (France), éd. Rivières. Tirage limité à 18 exemplaires, oeuvres originales de Julius Baltazar, 2008.

L’étincelle suffit à la constellation, poèmes, avec des oeuvres de Julius Baltazar, Frederic Benrath et René Laubiès. Montréal,  Édition du Noroît, 2007.

Le goût de l’autre , essai. Montréal, Édition du Noroît, 2006 .

Affûts précédé de Rue de nuit, poésie, réédition, postface de Paul Chamberland, avec des oeuvres d’Andrée Laliberté et Lucienne Cornet, Édition du Noroît, 2006.

Ce tressaillement du loup, poèmes, avec des encres de René Laubiès. Paris, Dumerchez, 2006. (Finaliste au Prix Alain Grandbois)

Des causes perdues, nouvelles, avec des oeuvres de Julius Baltazar et de Jean Cortot, L’Instant-même, 2000.

Mémoire de l’eau, en coll. Avec Michel Butor, Paul Bélanger, Georges E. Clancier, Philippe Delaveau, Hélène Dorion, Guillevic et Luis Mizon, Pré de la scierie, Aencrage, 2000.

Regards sur Julius Baltazar, en coll avec F. Arrabal, P. Bélanger, M. Butor, G.E. Clancier, Jean Cortot, Ph. Delaveau, Hélène Dorion, Lucie Albertini, Eugène Guillevic, éd. Coquecigrues, Galerie Simon Blais, 2000.

Affûts , poèmes, avec des oeuvres de Andrée Laliberté, Montréal, Le Noroît, 1997.

Des écrivains dans la ville (en coll.) Sous la direction de Gilles Pellerin, Québec, l’Instant même, 1995.

Ce qu’il faut de vérité , nouvelles, illustrations de Valère Novarina, Québec, l’Instant même, 1994. (Finaliste au Prix de L’Institut Canadien)

Rue de nuit, poésie, accompagné de dix lavis de Lucienne Cornet, Montréal, Le Noroît \ Charlieu, La Bartavelle, 1991.

Beau lieu , poèmes, avec douze dessins de Valère Novarina, Montréal, Le Noroît \ Nucariu (Corse), Cismonte É Pumonti Edizione, 1989.

Entrée en matière(s), essai, Montréal, l’Hexagone, 1988. La Cavée, roman, Montréal, l’Hexagone, 1987.

L’Heure exacte, poésie, illustrations de Jean-Pierre Vignal, Montréal, Le Noroît, 1984.

Voici Québec, en collaboration avec Pierre Morency, ill. Luc Archambault, livre gravé, Québec, Grande-Allée, 1983.

La Statue de fer, théâtre, Montréal, VLB, 1982.

Cette profondeur parfois, poésie, Montréal, L’Hexagone, 1981.

Margelles, poésie, illustrations de Céline Le May, Montréal, Estérel, 1980. (Finaliste au Prix Émile-Nelligan

La Main mue , récit, Montréal, l’Hexagone, 1979.

Les Chasseurs d’eaux , récit, avec deux encres de Céline Le May, Montréal, Estérel, 1978.

Théâtre et télévision
___________________

La Corriveau (sic), présenté par le théâtre La Commune au Périscope, dans une mise en scène de Denise Verville, du 12 au 30 janvier 1993.

La Corrivaux , dramatique télévisuelle, Société Radio-Canada, Les Beaux dimanches, réalisation de Jean Salvy. (janvier 1995).

Le procès de Marie-Antoinette, présenté par le théâtre La Commune au Musée de la civilisation de Québec, dans une mise en scène de Denise Verville, du 14 au 19 novembre 1989.

La répétition, lecture publique présentée par le Centre dramatique de Québec. Direction: Manon Vallée; lecteurs : Lorraine Côté, Marie Michaud, Marie-Ginette Guay, Manon Vallée, René Massicotte et Denis Bernard, théâtre La Bordée, 21 février 1983.

La Statue de fer, créée au Théâtre du Nouveau-Monde, à Montréal, le 8 octobre 1982, dans une mise en scène de Michelle Rossignol.

Autres
___________________

Préface à Trivialités de Michel Beaulieu. Montréal, Le Noroît, 2002.

Préface à La survie, nouvelles de Suzanne Jacob. Montréal, Bibliothèque québécoise, 1989.

Choisir la poésie, en coll., Écrits des Forges, 1986, pp. 49-51.

Préface à Derrière la vitre, scénario pour la télévision de Paul-André Bourque, Montréal, Tryptique, 1984.

Postface à La représentation, roman de Michel Beaulieu, Montréal, Quinze, 1980.

Musique
___________________

Ballade à la mémoire de Jeanne Méry, musique de Marie Lafleur, créé par Andrée Samson, comédienne, sur la scène du cégep Lévis-Lauzon (1983)

Tu as traversé la nuit d’un oeil allumé, tiré de l’Étincelle suffit à la constellation, musique d’Éric Champagne, créé par Dominique Gagné, ténor et Nathalie Tremblay, pianiste, sur la scène des Poètes de l’Amérique française, Chapelle du Musée de l’Amérique française en 2007.

Ballade et voix, sur Janacek, poème tiré de Un lent soulèvement, pour voix de soprano et violon, musique de Nathalie Tremblay, Marion Aubert, soprano et Charlotte Juillard, violon, créé sur la scène de la salle Edmond Michelet de la Cité internationale des arts, à Paris, le 13 novembre 2008.

Sous la plage, musique d’Éric Champagne, créé par Claudine Ledoux mezzo-soprano, Juliette Salmona violoncelle et Nathalie Tremblay piano, novembre 2011.

Guarda, en mémoire de Marie Densari, sur un poème tiré de Beau lieu, traduit en langue corse par Marcel Acquaviva, musique de Nathalie Tremblay, créé par Battista Acquavica, soprano colorature/sifflet, et Nathalie Tremblay, piano, sur la scène des Poètes de l’Amérique française, à la chapelle du Musée de l’Amérique francophone, le 13 avril 2014.

Pavane, musique d’Éric Champagne pour voix de soprano et piano, sur le poème « On l’a vu parmi les géraniums », tiré d’ Un lent soulèvement,  créé par Peggy Bélanger, soprano et Nathalie Tremblay, piano sur la scène des Poètes de l’Amérique française, à la chapelle du Musée de l’Amérique francophone, le 8 février 2016.

Programme et catalogues d’artistes
__________________________

Julius Baltazar, Textes de Michel Butor et de Guy Cloutier, Montréal, Galerie Alain Piroir, Montréal 2017.

Que la stupeur soit notre aube in Pierre Pardon/Plaques sensibles, suite. Avec le soutien de la Collectivité territoriale de Corse et de l’hôtel La Villa, Calvi, 2016.

À demeure in Lucienne Cornet peintures 2006-2011, Éditions Lucienne Cornet, 2013.

Exposition Invitation au voyage. Maison de la culture Frontenac, Ville de Montréal, 2002.

L’exigence de la fidélité, «Hommage à Gabrielle Roy», dans le Programme des festivités soulignant le 10e anniversaire de la bibliothèque Gabrielle-Roy, 1993.

Au dernier assaut la bête affleure, présentation de l’oeuvre Le quatuor d’airain de Lucienne Cornet. Le texte a été interprété par la comédienne Marie-Ginette Guay et le soprano Marlène Couture lors de l’inauguration de l’oeuvre, à l’automne 1996.
Note : Ce texte a été publié dans la revue Espace, n. 38, Hiver 1996-1997.

Kamouraska-Venise, d’Andrée Laliberté (Présentation). Québec, Galerie Madeleine-Lacerte, 2001.
Note : Le texte a été lu dans le cadre d’un récital de la pianiste Nathalie Tremblay donné au vernissage de l’exposition.

Lucienne Cornet, en coll. avec Marie Carani, Catalogue d’artiste, Québec, Éditions de la Canoterie, 1993.

 

Anthologies
__________________________

Livres de peintres /livres d’artistes, Christian Galantaris, coll Gérard Vidalendre, Paris, 2014.

Vingt-cinq ans de nouvelles, une anthologie québécoise. Nouvelles rassemblées par Philippe Mottet et Gilles Pellerin, avant-propos de Philippe Mottet, 2011.

Quebec, Escritores en la ciudad, prologo y nar, coll Gérard Vidalendre, Paris, 2014.ation general de Gilles Pellerin, trand Adriane Ramponi, Suzanna Gurovich y Mary Ripodas, Guadalquirir, Buenos Aeres, Argentina.

Des pas sur la neige, édition revue et augmentée par Louis Jolicoeur, en coll. avec Jean-Noël Pontbriand et Alexandre Drolet, Université Laval, 2009.

Ce qui reste avec des oeuvres de Julius Baltazar, dans Richesse du livre pauvre, Daniel Leuwers, Gallimard, 2008.

À toi je parle, Un tour du monde avec les poètes francophones, préface de Daniel Maximin, Édition de Sophie Sauleau, Paris, Poésie Gallimard /Gilbert Joseph, 2005.

Le Nouvelle poésie québécoise, choix et présentation de Bernard Pozier. Paris, Le Cherche midi, Poésie 1 Vagabondage, 2003.

La France des poètes, en coll, sous la direction de Claudine Bertrand. Montréal, Trait d’Union, 2002.

Le Québec des poètes, en coll., sous la direction de Claudine Bertrand. Montréal, Trait d’Union, 2000.

Dix ans de nouvelles, Une anthologie québécoise (en coll.) Québec, l’Instant même, 1996.

Anthologie de poètes contemporains québécois, traduction et rédaction de Guan Xiaoming, Maison de Littérature et d’Arts de Hunan. Changsha, Chine, 1993.

Poètes québécois contemporains, en coll., Écrits des Forges\Cégep de Sainte-Foy, 1987, pp. 51-54.Nouvelle édition sous le titre de : Poètes québécois, Louise Blouin, Bernard Pozier, Écrits des Forges\Koudhia (Sénégal), et Écrits des Forges\Le Temps Parallèle (France), 1991, pp. 29-31.

Le Québec en poésie, Jean Royer. Paris, Gallimard, Folio junior, 1987.

Québec vivant, Frédéric-Jacques Temple, préface de Pierre Nepveu. Marseille, Sud, 1986.

Regrets
_____________________

Avoir malencontreusement dédié à sa suffisance François Saint-André L’étincelle suffit à la constellation.